Publié le , mis à jour

 

La médiathèque de l'Escal fêtait samedi le «Printemps des poètes». Cette manifestation nationale et internationale a pour vocation de sensibiliser à la poésie sous toutes ses formes. Le thème de cette année était la beauté. Le Club photo de Nailloux a rendu hommage à la beauté avec une exposition de photos : «De si beaux défauts».

Elle s'est télescopée avec le 15e anniversaire de la mort de Claude Nougaro, ce qui a donné lieu, à la médiathèque, à plusieurs expositions. La médiathèque départementale avait installé à l'Escal une exposition en hommage au chanteur «Claude Nougaro, le parcours d'un cœur battant».

L'association Crééa (Création d'un réseau d'émergence artistique) présentait une grande toile collaborative faite de six tableaux, représentant chacun une lettre de Claude Nougaro. Jean Cécile, artiste peintre mais aussi poète, a lu «La Garonne» du chanteur toulousain, réécrite à sa façon. L'association proposait également la découverte de poèmes écrits à partir d'une toile ou d'une sculpture avec «Nougaro ou la beauté des mots».

Par ailleurs, André Roou présentait ses sculptures «Détournements vers l'art». En effet, André Roou détourne des objets avec le travail des métaux et de la soudure. Ancien employé des impôts, maire de Montgeard durant 25 ans, poète depuis 35 ans, il s'est mis à la soudure au moment de sa retraite. «Je possédais déjà la technique du travail des métaux et de la soudure. Je l'avais apprise durant deux années, en qualité d'ouvrier, avant mon entrée aux Contributions Indirectes en 1969. Pour le reste, ce sont les objets récupérés çà et là qui me donnent les idées. À ce jour j'ai réalisé une cinquantaine de sculptures et j'ai exposé dans plusieurs salons d'arts plastiques. Je suis à la fois surpris et heureux du regard des autres. C'est extrêmement gratifiant pour moi et c'est un encouragement permanent à poursuivre». Il a été primé plus de 15 fois.

L'exposition est ouverte au public jusqu'au 30 mars à la médiathèque.

 

 

Accroch'coeur    Montpellier

 

De juin à octobre 2018, j'ai eu l'honneur qu'une de mes toiles soit suspendue et exposée dans une rue du centre ville de Montpellier aux côtés de toiles d'artistes talentueux. Nous étions 16 à avoir été sélectionnés pour la série "Accroch'coeur".

 

Merci à l'association Clap' Arts pour ce beau projet de manifestation artistique urbaine.

 

 

Galerie Paul Sibra  Castelnaudary

Aude à la Poésie Castelaudary

Exposition Salles sur L'hers

Une saison, une expo, le jardin des couleurs de Valérie Dupont-Roussel

Publié le , mis à jour

Dès la découverte des premiers tableaux, c'est un enchantement de couleurs, un éblouissement de lumière douce, qui vous fait oublier le «sale temps» de l'hiver et vous emmène dans une envolée de transparences, subtiles et vibrantes, de tons joyeux comme des enfants.

Le regard est captivé et l'on se laisse absorber dans l'épaisseur douillette d'une nature accueillante, bien au-delà des fleurs à la limite de l'abstraction. «Le personnage principal de mes tableaux est la couleur» explique Valérie, «et même si j'ai une attirance particulière pour les fleurs, celles-ci sont plus une évocation de la nature que du réalisme.» Ces œuvres respirent le printemps et si l'on s'y laisse prendre, on s'immisce au cœur de la vie qui palpite.

Créative depuis toujours, Valérie a commencé sa «quête artistique» quand elle a eu ses enfants et s'est consacrée à leur éducation. C'est avec eux qu'elle a commencé à «patouiller avec la peinture». Autodidacte, elle travaille beaucoup pour «faire grandir l'artiste» qu'elle sent tapie en elle. «L'art était enfoui là, quelque part, c'est sûr. Il m'a fallu du temps pour me rendre compte que je devais créer, peindre et vivre la vie que je voulais vivre. J'aime partager ce que la peinture me fait vivre au quotidien, la connaissance de soi, la fragilité et la beauté de la vie, un autre regard sur le monde.»

Valérie est une artiste libre et rien ne peut arrêter son élan inspiré. Elle aime mélanger, superposer matières et couleurs pour partir à la découverte, «sur les chemins inconnus» de la vie.

Son atelier — Creative Laureline — se trouve dans une belle ferme lauragaise dans le 31. Et, en attendant la belle saison, en cas de coup de blues ou d'envie de vous émerveiller, vous pouvez découvrir ses œuvres, exposées jusqu'au 15 mars au CSCIEP, 9 rue des Rosiers. Tél. 04 68 60 38 98. Contacts de l'artiste : valarome@gmail.com ; https ://www.facebook.com/CreativeLaureline

Exposition  musicolor   Nailloux

Exposition collaborative  Creea

Exposition collaborative creea

Exposition "fleurs et parfums d'ailleurs"