L'inspiration me fait défaut. My inspiration is gone.

 

Je dois apprendre à vivre au grès des humeurs de mon inspiration et accepter que celle-ci ne soit pas présente à chaque fois que je le désire. Je commence à comprendre  vraiment (c’est-à-dire bien intégrer) pourquoi les artistes n’ont pas d’horaires fixes et ont un emploi du temps un peu chaotique. L’inspiration est son propre maître, elle est libre, elle fait se qu’elle veut.  Elle vient, elle s’installe, décide de m’accompagner un moment puis s’en va. C’est une fille libre qui  ne connait  pas de règles, pas les règles humaines en tout cas. C’est ainsi que parfois j’entre dans mon atelier à 7h30 et que je tourne en rond…Aujourd’hui, l’inspiration m’a déserté, elle est partie voir ailleurs. Aujourd’hui sera un jour « sans » et je dois l’accepter. Demain sera un autre jour.

 

 

 

Il est midi, je tourne en rond. Je bois un café, je me lève. Je repose ma tasse, je prends un crayon. Je le pose , je sors sur la terrasse. J' hume l'air, je frissonne. Je rentre dans l'atelier , j'allume la radio. Je me cale sur l'escalier, j'observe. Je regarde le fouillis qu'il y a sur les tables et cela me désespère. Je me lève, soulève un livre, déplace deux ou trois tubes de peinture...Je me sens désœuvrée, je tourne en rond, je sais qu'aujourd'hui sera un jour "sans" . Mais je sais aussi que j'ai besoin de cela. J'ai besoin de ce moment, en tout cas , je crois que mon cerveau en a besoin. Je dois comprendre qu'il me faut faire autre chose.

Lire la suite 0 commentaires